Nous

Elsa, 26 ans le jour du départ, a récemment fini ses études de professeur de français langue étrangère. Fidèle à ses rêves de petite fille, elle poursuit chaque jour son projet de vie qu’elle a construit ces 15 dernières années avec pour seul but de voyager libre et de se coucher chaque soir avec de nouveaux voisins. Elle veut apprendre à connaître chacun d’entre eux, savoir ce qui les fait vivre et quels sont leurs rêves. Ce voyage est la continuité de sa vie qu’elle a construite dans le seul but de sa concrétisation.

Ewan, 30 ans le jour du départ, ingénieur matériaux dans les panneaux solaires puis dans l’aéronautique avant le départ. Il a pour idéal un monde sans contraintes ni horaires. A la recherche de ses limites, il aime se lancer chaque jour de nouveaux défis. Ce voyage est pour lui le début d’une nouvelle vie, celle à laquelle il a toujours aspiré. Persévérant, rien ne pourra l’arrêter face à ces horizons toujours plus attrayants et toujours plus lointains.



12 réponses à Nous

  1. Araissi Nabil dit :

    Salut les amis,

    J’espère que tout ce passe bien et que vous passez du bon temps. Ça à été à Chefchaouen et Fes.
    Nous avons publié trois de vos photos sur notre site Facebook de l’hôtel.
    https://www.facebook.com/pages/DAR-OMAR-KHAYAM-TANGER/202399771712

    Bonne route.

    Nabil de Dar Omar Khayam Tanger

  2. Ganou dit :

    Vous vous arrêtez à Wallis et Futuna?
    Bon voyage et profitez bien de la vie!

  3. martine dit :

    coucou,
    Bien la nouvelle photo en vélo allongé.

  4. Jessica dit :

    Belle découverte de ce site…
    Le projet n’est plus à l’étape d’esquisses dont on avait parlé il y a quelques années maintenant, et j’ai hâte de suivre vos aventures^^
    A bientôt
    Bisous les tortues

  5. jonathan dit :

    MDR le style à la 3ème personne, on se croirait sur une pub de reality show, « qui finira par se… coucher? »!!! ;-) Pas mal les vélos, je veux bien essayer 12C4. Mais pourquoi pas le tandem (couché)? Sympa votre site! Bises à vous deux (surtout toi mon Ewan…) et bonne route!!

  6. Héloïse dit :

    Coucou à vous deux !
    C’est en retournant sur mon profil Google plus que j’ai vu ce nouveau blog sur la page d’Elsa et j’en suis ravie !

    C’est génial cette aventure ! Hâte de vous suivre ! :-)

    En attendant, profitez bien de l’Autriche, pour ma part j’ai hâte de m’installer à Linz définitivement en juin prochain !
    Bises à vous deux les aventuriers !

    Ps : merci elsa d’avoir répondu aux questions de Geraldine sur l’Europe ! :-)

  7. bruno dit :

    enorme blog, enorme style, enorme, enorme, enorme.
    et puis: »A la recherche de ses limites, il aime se lancer chaque jour de nouveaux défis », ça me fait penser à chuck norris, ou bien steven seagall.
    Bref: vous faites une étape à Montpellier?

    • Elsa dit :

      Bien sûr qu’on fera une étape à montpellier, on l’a prévu dans l’itinéraire!
      A+
      ewan

    • David dit :

      « A la recherche de ses limites, il aime se lancer chaque jour de nouveaux défis » c’est vrai que depuis 12 ans qu’on connaît Ewan, il a toujours sur nous épater par sa volonté d’aller au bout de lui-même… Ce nouveau grand défi est l’extrapolation à la puissance « n » (n étant un entier positif supérieur à 1) de tout ce qu’il a pu faire auparavant. Je me souviens très bien d’une partie de foot éprouvante à Rennes lors d’un printemps 2003…ou été 2004…enfin bref, en tout cas il faisait beau et très chaud, et aussi résistant qu’il soit, Ewan (à l’époque on l’appelait le « dromadaire ») avait eu besoin de beaucoup s’hydrater. Et alors au bout d’une heure et demie de cette activité physique éreintante et tandis qu’un tir mal maîtrisé avait projeté le ballon sur la rue jouxtant l’aire de jeu, Ewan n’écoutant que son courage s’est littéralement…ach fichtre ! Mon amnésie me reprend.
      Peu importe, les exemples illustrant les inépuisables et étonnantes ressources mentales et physiques que possède Ewan ne manquent pas.
      Tenez par exemple : en mai ou juin 2007 (une période où il faisait aussi très chaud), Ewan m’avait fait l’honneur de me rendre visite alors que je résidais en Moselle et que lui habitait à Nuremberg. J’avais été le chercher à la gare de Saarbrück. Ewan m’avait apparu visiblement très usé par un voyage fait dans des conditions très inconfortables. Il n’avait pourtant pas rechigné à prolonger la soirée à Sarreguemines (petite cité faïencières de caractère) malgré son regard vide et son teint diaphane révélateur d’un état de fatigue inquiétant. Or pendant le trajet et alors que je conduisais, une imprudence de ma part m’avait fait littéralement perdre le contrôle de ma voiture sur un rond point. Et bien croyez-le ou croyez-le pas, mais c’est Ewan qui avec la vivacité du cobra, célérité du guépard et l’agilité du chamois a repris le contrôle de la voiture en jouant simultanément du volant et du frein à main, alors que moi hagard j’étais prostré (ou prosterné…je ne sais plus comment on dit…bref je n’ai rien su faire…ça a été très vite) et hagard me laissant complètement dépasser par les évènements.
      Nul doute qu’Ewan saura donc nous étonner à nouveau pendant ces 4 ans de périple vélocipédique à travers le monde.

  8. manu dit :

    Ewan est vraiment très beau, un apollon de la pédale. J’aime ses mitaines, son marcel, son bandana, ses muscles blancs et bandés, ses solos de guitare vrombissant au crépuscule.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>